Pratiquer la relaxation ou la méditation de façon régulière permettrait de diminuer par deux le risque d’obésité, selon une étude française Nutrinet-Santé, publiée dans l'American Journal of Preventive Medicine. C'est la première fois que les effets des pratiques de relaxation sont évalués sur le surpoids et l'obésité.

Une étude menée pendant 5 ans auprès de 60 000 FrançaisUne étude Nutrinet-Santé, coordonnée par l'équipe de Recherche en Epidémiologie Nutritionnelle (EREN), s'est intéressée à ce lien auprès de 61 704 adultes français volontaires entre 2009 et 2014.Pour établir leur échantillon préalable, Géraldine Camilleri et le Dr Sandrine Péneau de l'équipe de coordination, ont recueilli par le biais d'un questionnaire les données concernant le poids, la taille, la consommation diététique, l'activité physique, l'anthropométrie, le style de vie, les conditions socio-économiques et le statut de santé.Dans le cadre du suivi, les participants inclus dans l'étude ont renouvelé leur réponse chaque année.
La méditation arrive en tête des pratiques de relaxation(...)
La perte de poids dépend de la gestion de nos émotions

Lire la suite de l'article en cliquant ici